Suite à une énième garde dans mon foyer-logement pour personnes âgées préféré, je me suis retrouvé confronté encore une fois à l'épineux problème des médicaments génériques.

La définition actuelle du médicament générique fait lobjet de larticle L 5121-1 5° du Code de la Santé Publique : " On entend par spécialité générique dune spécialité de référence, celle qui a la même composition qualitative et quantitative en principe actif, la même forme pharmaceutique, et dont la bioéquivalence avec la spécialité de référence a été démontrée par des études de biodisponibilité appropriées. La spécialité de référence et les spécialités qui en sont génériques constituent un groupe générique. Pour lapplication du présent 5°, les différentes formes pharmaceutiques orales à libération immédiate sont considérées comme une même forme pharmaceutique. "

Une autorisation de mise sur le marché est requise. Ceci implique donc que l'efficacité et les effets secondaires sont identiques entre le nom commercial et la DCI.

Mais certaines personnes sont sourdes à ces arguments. Surtout quand ils ont le soutien de leurs médecins qui notent sur l'ordonnance : " Ne pas délivrer l'équivalent générique car urticaire connue".

Aidez moi à trouver un article comparant les effets secondaires de telles médicaments ! Merci d'avance.