Cela faisait bien longtemps qu'une semaine n'avait pas été aussi longue et fatiguante. HellCat est dans le même état que moi. Que se passe-t-il ? Aurions-nous dépasser la limite infranchissable pour notre corps en terme de manque de sommeil ?
C'est vrai que le week-end n'a pas été de tout repos (comme beaucoup de week-ends depuis le mois de septembre et ceci n'est pas près de se terminer si tôt), la semaine a débuté sur les chapeaux de roue. Les cours sont longs, pas toujours intéressants (mais dernier cours à la fac lundi prochain... à jamais ?) ; les conférences s'enchainent chaque soir si bien que la durée moyenne de mes nuits a été de 4 H et des brouettes...
Les fêtes arrivent même pas le temps de faire des emplettes. J'espère qu'Internet saura répondre à mes attentes !
Le stage est lourd aussi : physiquement et émotionnellement. Pas trop entouré par nos co-externes, j'enchaine les journées au bloc (toucher un crâne a été L'Expérience de la semaine...) et les observations des patients du service. Quelle tristesse de voir la maladie toucher des gens jeunes, trop jeunes, dans la fleur de l'âge : hémorragie méningée et tumeurs alternent et les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous...
Ce qui m'a surtout irrité cette semaine, c'est de me rendre compte qu'à l'hôpital, on ne place pas MA priorité au centre des problèmes à savoir LE patient...
Particulièrement cette semaine, le personnel, dont je loue le travail et dont je connais les conditions de travail (j'ai fais ASH, AP, AS, AO avant et pendant médecine, je continue des nuits d'IDE...), a été loin de l'objectif principal d'un métier paramédical. Demander une gazométrie artérielle semblait un examen insurmontable, prescrire une radiographie pulmonaire de profil semble l'imagerie impossible à réaliser, tout cela parce que cela change les habitudes d'un service... Mais à la fin qui en patit ? Le patient, toujours lui..

Alors quand une secrétaire qui travaille 35 H par semaine coincée tranquillement derrière un bureau me retorque, après une semaine où je ne compte plus mes heures passées en dehors de chez moi, que le bureau où elle est assi est FERME, j'explose ! On est vraiment pas tous les mêmes dans la Fonction Publique...

Seule satisfaction : nager avec P. ce soir, préparer le triathlon des Neiges organisé par Nicolas Lebrun - champion du monde de XTerra ! - et savoir que les pistes de ski de fond sont ouvertes au Bessat...