imgp0080Quand on fait des nuits (en maladies infectieuses, un régal...) et que l'on dort toute la journée, il ne reste que la fin de soirée pour aller courrir. Les bois sont bien sombres, les chasseurs présents (malgré la neige - mais je ne vais pas leur faire la remarque, ils ont un fusil entre les mains et un corps calleux laissé à la maison), la neige glissante... donc mieux vaut prévenir que guérir. J'ai donc fait l'acquisition d'un magnifique gilet fluorescent et avec ma lampe frontale, on ne me loupe pas... Mais coté drague, j'ai encore du boulot !!!