vendredi 31 août 2007

Honte

Fcrank a des vertus insoupçonnées. Lire son blog, c'est un peu comme manger une brioche pralinée rose de chez Chondre. Y a plus une miette en un après-midi...Un délice pour les papilles, un régale pour les neurones, un plaisir pour son psyché.Ses premières fois font rire, réfléchir. Et quand il ouvre son lieu intime aux autres, c’est la boîte de Pandor qui se déverse en flot intense...Avec mon premier toucher rectal, il proposait, depuis fort longtemps, un nouveau thème. La Honte.Je me livre ici. Pas facile...
Posté par Esculape à 21:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 30 août 2007

Over

Après avoir terminé un bouquin destiné aux jeunots dans l'apprentissage de l'urologie et de la néphrologie, des gestes à maitriser, des urgences à reconnaître....En plein management de deux études rétro et prospectives réno-prospastiques qui me prennent mon temps et mon énergie...Dans l'attente de partir à Pragues pour une session sur le cancer de la prostate...Me voilà inscrit ce jour au Congrès de la Société Internationale d'Urologie pour présenter un poster.L'article n'est pas encore maitrisé, l'anglais est déjà balbutiant, le... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 29 août 2007

Twin

Posté par Esculape à 18:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 27 août 2007

Auto-rupture

Cela avait débuté sûrement trop vite. Le Prince Charmant idéal, attentionné, présent, discret, sportif, inventif, tendre et attirant.Mais les heures passées à l’hôpital, malgré mon insatiable envie de le serrer dans mes bras, y ont mis un terme. Prématurément.Il a choisi la voie du courriel : " j'ai mis le double des clefs sur le micro ondes "...
Posté par Esculape à 17:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 25 août 2007

Auto-satisfaction

" Je tenais, comme mon époux l’avait souhaité, à vous remercier pour l’espoir, l’humanité et la confiance que vous avez su nous donner.Vous étiez, avec votre gentillesse et votre compétence, un important point de repère pour lui.En l’absence de XXX, c’est vos paroles qui devaient être suivies... "Il s’en est allé avant d’avoir soufflé ses 60 ans bougies.J’ai fait de mon mieux mais je suis loin d’être à l’aise avec ce qu’il est bon ton d’appeler, de nos jours, les " soins palliatifs ".
Posté par Esculape à 15:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]