sanfrancisopicY a toujours le revers de la médaille une fois la semaine de gloire accomplie.

Le bouquin publié, la routine reprend le droit chemin : je ne gère plus rien dans ma vie privé, déchiré entre un amant américain qui parfois me considère comme plus et un amant parisien  qui regrette mon hypokalinie chronique lié aux gardes à la pelle. Mieux vaut donc finir les deux relations et devenir à nouveau libre.

US_Flag_3En garde, tout s’enchaine vitesse grand V. Les malfoutouses deviennent monnaie courante, les nuits sont courtes et agitées. Les décès ont commencé après 3 mois de relative tranquillité. Voir mourir un nourisson au bloc reste une épreuve. Mais on l’oublie vite quand on nous ramène rapidement à la triste réalité du quotidien hospitaier : CRH en retard, CRO à gogo, biblio à boucler, études à poursuivre, articles à rédiger... Le tout prend du retard....

Alors même si cela n’est peut-être pas judicieux, les vacances s’imposent.
Hors de portée pendant 15 jours


PS : Pour ceux qui ne m’ont jamais vu et pour ceux qui souhaitent savoir si j’ai – physiquement - changé, un
reportage sur la gastrostomie (à la 24° minutes) a été diffusé sur le Journal de la Santé (France 5) le 25 février. Le Grand Tordu, c’est bibi.

Us_book