Esculape en interne d'orthopédéie, ça donne beaucoup de gaffes, de fous rires et de maladresses. Je suis comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, omettant de demander le côté aux patients opérés, oubliant les anticoagulants ou confondant métacarpien et métatarsien...
Mais la palme revient ce jour à mes deux externes "d'une grande fac parisienne", comme ils aiment le répéter...

- Esculape, Esculape, on peut t'accompagner ce jour ?
- Vous savez, ça change pas d'habitude... Une accumulation de PTH et de PTG sans pause pipi ou boisson !
- Pourtant, le programme semble plus intéressant avec cette tumeur du genou.

Je sais bien que je ne suis pas très motivé par ces 6 mois de menuiserie humaine mais comment aurait-je pu sauter cette pathologie tumorale face à l'avalanche de troubles fonctionnelles où se suivent fainéants, hystériques et autres victimes des AT du week-end ?

- Mais de quoi vous parlez ?
- Ben de la salle 5...
Salle qui bien sûr ne m'est pas dédiée, mais spécialisée dans le digestivo-proctologique.
Je lis avec surprise le nom de l'intervention affiché sur le tableau Véléda à l'entrée du bloc : Condylome....

Confondre condylome et une tumeur du condyle (partie distale du fémur) m'a fait pouffer de rire.
Pour l'explication, elles ont dû attendre l'intervention d'un gentil IADE homosexuel - cherchez bien, y en a toujours un par bloc, l'histoire des quotas me direz-vous ! - qui s'est chargé de l'enseignement... J'espère qu'il ne leur a pas fait part de son expérience personnelle...

PS : Résultats des ECN tombés ce jour. Félicitations à ceux qui ont réussi brillamment. Pour les autres, on s'épanouit tellement dans des sphères si différentes de la médecine que vous trouverez bien votre voix une fois lancé dans l'internat.