vendredi 9 mars 2007

Rumeur

Treize heures. Cinquième étage. Au self. Entre une salade de pâte à la sauce surimi, une purée de salsifis et du boudin noir.Ma co-interne A. : « J’ai mangé avec O. qui a fait son externat chez toi. »Esculape : «  Ah bon ! Quelle coïncidence ! Et de quoi avez-vous parlé ? » (Dans ma tête, en aparté, je pense déjà qu’O. n’est pas le modèle que je souhaiterais qu’elle garde en mémoire au sujet de ma fac).A. : « De tout et de rien, de toi aussi... »J’esquive rapidement ce terrain verglacé pour me lancer sur un sujet plus intéressant... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

vendredi 9 février 2007

Emétisant

Entre une urgence et un bloc.Le staff.Un cas parmi tant d'autres et vient alors la question de l'homoparentalité, situation que nous rencontrons parfois.Et qui fait fureur dans la course à l'Elysée.Et dans la salle de réunion. Il me harcèle depuis le début. Il ne m'aprécie guère, que ce soit pour mes compétences médicales ou pour mes opinions personelles que je ne m'amuse pas à dévoiler. Sa phrase me revient encore en tête : "Le désir de maternité ou paternité chez les homosexuels n'est qu'un symptome de gravité de leur... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 14:48 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
lundi 23 octobre 2006

H*phobie (2)

Ma cousine, 20 ans, élevée et considérée comme ma soeur. Intelligente, sportive et cultivée, en prépa maths dans une ville montagneuse. Et terriblement amoureuse.A table, devant sa soupe.Elle, s'adressant à nos deux mères : « Vous vous rappelez du gars avec qui je fais du covoiturage ? »Sa mère : « Bien sûr, le gentil garçon mais alors super efféminé »Elle : « Ben, il m’a avoué qu’il était homo. Mon copain refuse désormais de lui faire la bise. »Ma mère, du tac au tac : « Il a bien raison. Ca ne m’étonne pas. Avec un style comme le... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
mercredi 9 août 2006

H*phobie (1)

Je connais D. depuis mon entrée à la fac. Mais lui ne m’avait pas remarqué lors de la première année. C’est-à-dire que D. est à l’aise en société, d’un milieu socio-économique différent du mien et d’une culture à l’extrême opposé de la mienne.Et surtout D. était le copain officiel avec la seule personne de ma classe de terminale qui ait fait médecine.Pourtant, D. me semblait différent. A n’en pas douter, et même si, à cet époque, mon questionnement sur moi-même n’était qu’à ses balbutiements, il me donnait cette impression bizarre que... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
vendredi 4 août 2006

Processen att komma ut (2)

Décembre 2005. Ma ville, France.Notre relation fusionnelle me manque. Il était mon confident, mon frère, ma moitié, mon alter ego. J’ai tout gâché, tout cassé, brisé un équilibre. Notre équilibre. Son monde, son avenir, ses rêves. Lui qui imaginait notre futur basé sur les relations qui existent entre mon père et sa soeur jumelle. A s’appeler hebdomadairement. A se voir régulièrement. A vieillir ensemble. A élever nos enfants ensemble, comme des frères.Il change trois fois de boulot pendant cette année. Sa relation avec A. est... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 2 août 2006

Processen att komma ut (1)

Décembre 2004. Linköping, Suède.Je suis heureux et libre. Heureux comme je ne l’ai jamais été. Libre de tous les fardeaux qui m’enchaînent en France. Je peux enfin vivre comme je le souhaite. Avec mes sentiments et mes propres émotions, sans barrage, sans frontière. Affranchi des contraintes que je m’imposais en France.M. m’entoure, me protège, me cajole. Il m’explique son processus interne, me convainc de faire un geste, de parler. Sans se justifier, ni s’excuser. Tout semble si simple dans sa bouche. C’est sans compter sur la... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:12 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
mardi 1 août 2006

Aux couleurs de Raynaud

Rendez-vous dimanche à l’aube chez les parents de J. pour un tour de vélo. Histoire de décompresser d’une semaine chargée de travail et d’émotions en réanimation, histoire de me décontracter les jambes lors d’un parcours sans grande difficulté, histoire aussi de faire le bilan de ses capacités physiques avant sa randonnée écossaise.J’adore J. : il est l’alchimie parfaite de l’homme hétéro. Tendre, doux, sensible, cultivé, intelligent, macho quand il le faut, maniant à merveille l’ironie et le paradoxe. Il est surtout le petit ami de... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
vendredi 12 mai 2006

Quel lâche !

Parce que dans les périodes où le malheur et la peine hantent une maison, c’est souvent l’heure des comptes, des aveux, des révélations en tout genre.Mon père, passif apathique, dominé par des images qu’il n’arrive pas à effacer de sa mémoire, un brin dépressif et aboulique, se souvient des derniers instants au côté de sa mère, quand, dans sa chambre d'hôpital, il se rendit compte qu’elle avait quitté la Terre. Pour de bon. Déjà 4 ans, jour pour jour, et son beau-père fait de même. Alors son deuil pathologique refait surface et il ose... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 18:31 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
jeudi 22 décembre 2005

La queue de pie va-t-elle à tous ?

Un séisme dans le paysage britannique avec la légalisation du mariage homosexuel... et en particulier celui de Sir Elton John et bientôt celui de Georges Michael.La suite : le droit à l'adoption ?Et que fait la France ?....
Posté par Esculape à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]