jeudi 22 mars 2007

Semaine de la chance

Il faut apprécier ces rares moments où tout semble aller mieux, où la Bonne Etoile vous protège, où tout ce que vous entreprenez réussit.Pendant une semaine, je suis en vacances. Pas de gardes mouvementées (dont une refusée hier – une première ! – pour un arrêt maladie imprévu), pas de patientes exigeantes pour leurs soins mais pas pour elles-mêmes, pas de chefs caractériels. Pas de voyage prévu non plus, même si l'air de la montagne m'aurait fortifié.Le temps pour moins de faire une cure incroyable de sommeil, au détriment de visiter... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 14:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

vendredi 9 mars 2007

Rumeur

Treize heures. Cinquième étage. Au self. Entre une salade de pâte à la sauce surimi, une purée de salsifis et du boudin noir.Ma co-interne A. : « J’ai mangé avec O. qui a fait son externat chez toi. »Esculape : «  Ah bon ! Quelle coïncidence ! Et de quoi avez-vous parlé ? » (Dans ma tête, en aparté, je pense déjà qu’O. n’est pas le modèle que je souhaiterais qu’elle garde en mémoire au sujet de ma fac).A. : « De tout et de rien, de toi aussi... »J’esquive rapidement ce terrain verglacé pour me lancer sur un sujet plus intéressant... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
samedi 3 mars 2007

La peine de...

Ma vie actuelle, telle que je la vois, la ressens, la conçois, est loin de mes rêves et de mes aspirations que je m’étais créés lors des innombrables heures passées à mon bureau à apprendre, lire et réciter depuis 7 ans et mon inscription à la fac.Depuis un petit mois, et la création d’une échelle personnalisée EMAGO (comprenez Echelle de Moral Analogique en Gynécologie Obstétrique, Copyright Esculape®), j’ai compris que se détacher de son métier, dissocier réussite professionnelle et épanouissement personnel étaient sûrement la clé... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:21 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
dimanche 25 février 2007

Céphalocaptation bis

Après mon voisin, la Rue. Au sens large du terme.De retour de garde, j'aurai aimé profité de mon lit pour oublier un peu. Et dormir.Malheureusement, le défilé du Nouvel AN Chinois passe sous ma fenêtre.Et le but à peine avoué est de faire le maximum de bruit, avec timbales, tambours, pétards et cris.Aujourd'hui, je leur pardonne presque.Le reste de l'année, j'admire leur totale discrétion, leur gentillesse, leur politesse... et leurs délicieux restaurants bon marché.
Posté par Esculape à 22:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
dimanche 18 février 2007

Nästan den slätrakada skallen

J’ai l’impression étrange de ne pas me poser. Non pas physiquement. Mais mentalement. Que mon esprit divague, que mes pensées s’éparpillent. J’essaie tant bien que mal de me concentrer sur le strict minimum. Rien à faire. Je broge comme on dit chez moi.Je ne sais commencer par quel bout. Ma vie m’angoisse. Après les pensées émétisantes, les raisonnements alarmants, les rêves obsédants.La famille n’aide pas, il faut l’avouer. Le mois de janvier a été difficile. Au boulot principalement. Et je doute. Dernier rambarde pour m’accrocher,... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:17 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
vendredi 9 février 2007

Emétisant

Entre une urgence et un bloc.Le staff.Un cas parmi tant d'autres et vient alors la question de l'homoparentalité, situation que nous rencontrons parfois.Et qui fait fureur dans la course à l'Elysée.Et dans la salle de réunion. Il me harcèle depuis le début. Il ne m'aprécie guère, que ce soit pour mes compétences médicales ou pour mes opinions personelles que je ne m'amuse pas à dévoiler. Sa phrase me revient encore en tête : "Le désir de maternité ou paternité chez les homosexuels n'est qu'un symptome de gravité de leur... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 14:48 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

mercredi 10 janvier 2007

Original

J’aime bien le mois de janvier quand il neige et il fait froid. A défaut d’un temps de saison, c’est aussi le moment d’envoyer et de recevoir des voeux. Par tous les moyens. C’est une saison parfois hypocrite mais c’est encore et toujours l’occasion de reprendre contact avec des amis perdus de vue, des rencontres oubliées, des souvenirs éteints.J’admire surtout l’originalité des messages de Bonne Année. Certains ont un don qui me dépasse.Cette année, les candidats furent nombreux et le jury – forcément despotique et tyrannique - a eu... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mercredi 3 janvier 2007

Sémantique

Après avoir répété plusieurs fois " écartez les jambes " à mes patientes un peu réticentes à l'examen de leur col, j'ai eu le droit à un cours de politesse et de bonnes manières par les sages-femmes.Apparemment, cette phrase choque et déplait.On préfère une version plus poétique." Laissez tomber les genous "
Posté par Esculape à 23:11 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
mardi 2 janvier 2007

Bonne et Heureuse Année

Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2007.Quelle soit plus vivante, passionnante, dynamique et pétillante que la précédente.Que tous vos voeux se réalisent.Que toutes vos peines deviennent Joie.Et que la Santé perdure, il va de soit !Revenant sur mes résolutions de 2006, je ne peux que me flageller :1) Pas de véritables vacances en 2006, pas de voyage à raconter. Espérons que je quitte un peu mon travail.2) Le triathlon est difficile à suivre. Il sera impossible de faire plus de 178,9 kms dans l’eau, 787 kms à pied et 1449 kms... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 22:39 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
samedi 30 décembre 2006

Suis-je normal ?

Par définition, être normal signifie entrer dans un cadre préalablement défini, être dans les normes établi par la morale, la société, la famille, les proches et ainsi accepté par soi-même.C’est le politiquement correct, le socialement décent, le moralement convenable, le psychologiquement accepté et reconnu par tous…Cette réflexion trotte depuis un certain temps dans un coin de mon cerveau et, après mure réflexion, je ne m’accepte toujours pas. Je me considère anormal, car, même si j’ai fait l’effort, petit à petit, de m’aimer,... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 23:40 - - Commentaires [20] - Permalien [#]