lundi 13 octobre 2008

Tout est dit

Entre doutes et incompétences professionnelles, indisponibilité hospitalière exclusive et totale, flou sportif, même la vie amoureuse perd tout son sens et certains gardent le sens de la tournure :" Je ne peux aimer par défaut tes défauts ". Tellement plus sincère par SMS...Je trouve ma vie merdique. Pas seulement une semaine de loose, entrecoupée de contre-performances, doutes, bourdes et autres désagréments hospitalo-administro-universitaires.Je trouve réellement que ma vie c'est de la merde concentrée. Aujourd'hui, j'ai... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 16:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 16 mars 2008

Ne me quitte pas

Have I told you lately how happy I am that you are my man ?Voyage presque parfait sur des airs de Nina Simone et Dave Koz (délicieux brunch dans sa modeste villa de Beverly Hills)...L'American Dream se réalisera-t-il comme dans les happy ends hollywoodiens ?En tout cas, l'Amour donne des ailes. Malgré le décalage horaire et l'absence d'entraînements réguliers (mais tous les acides gras saturés ingurgités pendant deux semaines aident à flotter), j'ai gagné mes trois séries pour ma première compétition de natation de l'année avec des... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 16:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
dimanche 10 février 2008

Proudly

Y a des fois où l'on est pas peu fier du travail accompli.Je ne parle pas de mes conquêtes du week-end qui me rappellent à bas bruit mes errances nocturnes derrière la piscine.Je n'évoque pas non plus ma dernière relation qui s'éternise en mails et appels outre-atlantique, se concrétisant même par un repas aux chandelles plus vite que prévu.Je ne pense même pas au médicore temps qui a conclu les 10 kms autour du Bois de Vincennes. On en mérite que ce que l'on récolte et comme la saison est ponctuée de "trous" liés à des... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 00:11 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
dimanche 14 octobre 2007

Comme un retour aux sources

2005, un suédois était dans mon lit et m'annonçait sans détour que tout serait fini en décembre.2007, un franco-allemand migrant bientôt en Illinois fait de même. La même douleur après le week-end le plus inoubliable de mes 26 premières années.No comment please, I am damned and my heart is broken...
Posté par Esculape à 22:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 25 septembre 2007

Bis repetita

Posté par Esculape à 00:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
samedi 1 septembre 2007

Tonton Fou

J’ai appris beaucoup par les livres lors de mon externat dans ma ville. Mais rien de remplace la pratique à la théorie. Pas de meilleure formation que d’être au lit du patient, de s’imprégner de l’expérience de nos aînés, de mimer leurs gestes, sous forme d’un compagnonnage, d’un apprentissage. D’où sûrement le corporatisme qui en découle.Toujours est-il que mon avant dernier stage dans ma Ville se déroulait dans un service de psychiatrie. Certains y vont en reculant, j’y allais pour comprendre. Pour me jauger, pour moins juger les... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 18:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 31 août 2007

Honte

Fcrank a des vertus insoupçonnées. Lire son blog, c'est un peu comme manger une brioche pralinée rose de chez Chondre. Y a plus une miette en un après-midi...Un délice pour les papilles, un régale pour les neurones, un plaisir pour son psyché.Ses premières fois font rire, réfléchir. Et quand il ouvre son lieu intime aux autres, c’est la boîte de Pandor qui se déverse en flot intense...Avec mon premier toucher rectal, il proposait, depuis fort longtemps, un nouveau thème. La Honte.Je me livre ici. Pas facile...
Posté par Esculape à 21:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 29 août 2007

Twin

Posté par Esculape à 18:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 27 août 2007

Auto-rupture

Cela avait débuté sûrement trop vite. Le Prince Charmant idéal, attentionné, présent, discret, sportif, inventif, tendre et attirant.Mais les heures passées à l’hôpital, malgré mon insatiable envie de le serrer dans mes bras, y ont mis un terme. Prématurément.Il a choisi la voie du courriel : " j'ai mis le double des clefs sur le micro ondes "...
Posté par Esculape à 17:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 27 juin 2007

Paratonnerre

Après être convaincu intimement d'être la cause aux malheurs de mes patients, après m'être aperçu que mes Chefs refusent d'être de garde avec moi, tant j'attire les problèmes, es prélèvements, les décès, les expérimentations nouvelles et futuristes en terme de réanimation médico-chirurgicale, je me rends compte aussi qu'en plus d'être surnommé "Le paratonnerre à merdes" du service, je le suis aussi réellement dans ma vie privée."Paratonnerre à connards" dans un milieu de brutes où l'offre est tellement supérieure à... [Lire la suite]
Posté par Esculape à 06:56 - - Commentaires [11] - Permalien [#]